Ce site est le portail internet des frères Dominicains de la

Province dominicaine de Toulouse

(Bordeaux, Toulouse, Montpellier, Marseille, La Sainte-Baume, Nice, La Réunion, Haïti)


Vous trouverez des informations et des articles généraux sur l'Ordre des Prêcheurs, le noviciat et la formation des frères, les couvents, la famille dominicaine élargie... Pour tout renseignement ou question concernant un couvent en particulier, nous vous invitons à vous rendre sur son site propre (menu déroulant "Couvents")

La page Facebook du Huitième Centenaire de l'Ordre

Retrouvez la nouvelle page Facebook créée à l'occasion des 800 ans de l'Ordre des Prêcheurs.

2014-2016 : Un anniversaire Dominicain

L’Ordre des Prêcheurs est fondé en 1215 par Dominique de Guzman et approuvé par le pape Honorius III le 22 décembre 1216.

 

L’Ordre a pour vocation la prédication sous toutes ses formes, par la parole et par l’exemple.
Depuis son origine l’Ordre promeut le dialogue entre :
␣ Foi et raison humaine, 
␣ Foi et beauté, 
␣ Foi et cultures, 
␣ Foi et autres grandes traditions religieuses, 


Les Dominicains interviennent par la parole ou par la simple présence évangélique auprès des jeunes, des personnes en grande précarité, des malades, des prisonniers et des hommes de culture à travers l’édition et les médias.
Tout au long de leur vie, l’étude de la philosophie et de la théologie est une exigence forte de leur vocation. L’Ordre des Prêcheurs appartient aux Ordres mendiants comme les Franciscains fondés presque conjointement pour réagir contre les corruptions qui avaient atteint l’Église au XIIIeme siècle (argent, pouvoir...) et pour annoncer l’Évangile de Jésus-Christ à toutes les formes de mal-croyances ou d’incroyances.

Le VIIIe centenaire sera célébré au cours d’une série d’événements échelonnés entre janvier 2014 et juillet 2016. Sont attendues la publication du Dictionnaire en ligne des dominicains français (XIX-XXeme siècles) et la nouvelle édition des sources historiques primitives de l’Ordre des Prêcheurs.

Objectif : assurer une visibilité dans le temps et dans les médias.

Point de départ : une exposition inaugurale, suivie par plusieurs autres manifestations présentées sur différents sites déclinant à la fois : célébrations, colloques, conférences, concerts, spectacle, publications et nouveautés éditoriales... 

Et plus particulièrement à :
␣␣Toulouse : célébration de la naissance de l’Ordre, 
␣␣Paris, Rome, Jérusalem et Lugano : évocation de l’élan intellectuel, ecclésial et missionnaire de l’Ordre, 
␣␣Colmar : évocation de la spiritualité de l’Ordre en Europe et aux confins du monde,
␣␣Eveux(Lyon): évocation de l’Ordre et de ses relations avec la création artistique contemporaine, 
␣␣Lille : évocation de l’Ordre à travers ses frères aujourd’hui.

POUR...
␣ « Contempler et porter ce que l’on a contemplé » (devise de l’Ordre),
␣ Rappeler à l’exemple du bienheureux Fra Angelico que le Beau est l’expression de la Vérité,
␣ Combler un déficit d’éthique face à des systèmes globaux qui s’emballent et qui écrasent,
␣ Promouvoir le dialogue et la rencontre des cultures : interfaces concrètes de tout dialogue entre croyant et non-croyant,
␣ Donner des éléments de réponse à l’homme d’aujourd’hui, à sa quête de sens, de spiritualité, de bonheur, d’unité de la personne,
␣ Remettre plus d’humanité au cœur de la vie sociale et économique et politique,
␣ Construire « une société plus juste et fraternelle » où chacun se sent pris en compte,
␣ Proposer la vie apostolique comme mode de vie original face à la mondialisation anonyme (Les Actes des Apôtres est un des textes fondateurs de l’Ordre) en réponse à la désintégration du lien social.

...TOUS !
Conçue comme une plate-forme de dialogue entre l’Église et la société, ce VIIIe centenaire de l’Ordre des Prêcheurs s’adresse :
␣ Aux jeunes à travers le réseau de l’enseignement catholique, des aumôneries universitaires,
␣ Aux milieux de l’art et de la culture,
␣ Aux médias chrétiens et non confessionnels,
␣ Aux membres des grandes traditions religieuses présentes en France,
␣ Aux amis de la famille dominicaine et tous ceux qui cherchent des réponses aux grandes interrogations de l’homme contemporain,
␣ A la famille dominicaine : religieux, sœurs moniales, sœurs de vie apostolique et laïcs de l’Ordre
␣ A tous les membres du clergé régulier ou séculier ainsi qu’aux novices et séminaristes.

(Source Page Facebook)

Carte des couvents dominicains

Annonces